"Souffler à vide "

Tout ce qui concerne la pratique des cuivres : la respiration, le masque, la concentration, les méthodes, etc.

Lyam
Messages : 2
Enregistré le : 06 mars 2024, 10:56
Contact :

"Souffler à vide "

Message non lupar Lyam » 29 mars 2024, 11:09

Bonjour à tous,

Je jete une bouteille à la mer en esperant trouver au près de vous des solutions.
Voilà mon problème :

Je me suis mis à la trompette au mois d'octobre. Je progressais plutôt bien surtout que la difficulté qu'on rencontre lors de l'apprentissage de cet instrument, m'a donné l'opportunité d'apprendre le solfège.
Tout se passait relativement bien jusqu'au mois de janvier ou j'ai commencé à éprouver des difficulter à jouer. Je n'arrivais plus à souffler dans ma trompette. Par moment le son "s'éteignait " et je galerais à beuzzer, alors que c'est le premier truc qu'on apprend.
J'ai eu la chance de partir en voyage une semaine et là oû j'etais, je n'ai pu pratiquer qu'une fois ( c'est violent mais bon ... ). A ma grande surprise à mon retour de vacances, non seulement j'avais retrouvé mon aisance mais avec du bonus !! ( j'arrivais à monter plus haut qu'avant mon départ sur les gammes)

Je me suis douté que je jouais trop, alors j'ai instauré (à contre coeur) des jours de repos.
En moyenne j'essaie de jouer 1 jour sur 2. Mais voilà que le problème est de retour avec un malus : mon son part dans tout les sens. Exemple : Je souffle un do grave il "racle" et va partir souddain dans les aigues.
J'ai essayé de faire plus de pose de son (en plus des gammes et des souplesses) pour surmonter la difficulté mais là le soucie c'est qu'il ne me reste plus beaucoup de temps pour me faire plaisir en jouant des morceaux.

En moyenne je commence ma journée par une séance d'environ 45mn parfois scindé en 2 ou en 3 (ou je m'applique surtout à faire des exercisses de souplesses et des gammes) et dans la journée je m'octroie 2 fois 30/40 mn de plaisir ou après quelque gammes je me consacre aux morceaux que j'ai decidé de travailler.

Ma question : comment vous faites ?
Est ce que ces "trou d'air" son des passages obligé chez les debutants ou c'est moi qui fais n'importe quoi ?

Au secour, aidez moi !

Canopus
Messages : 4
Enregistré le : 23 janv. 2023, 08:52
Contact :

Re: "Souffler à vide "

Message non lupar Canopus » 30 mars 2024, 11:56

Coucou,

Je penses que tu appuies trop sur les lèvres quand tu joues. J’ai également le soucis la. Plus tu appuies, plus tu forces sur les muscles et tu risques de te faire mal. Lorsque tu es au repos tes lèvres reprennent de la souplesse.

Pour t’entraîner à moins appuyer sur les lèvres je te conseilles d’utiliser un NPS. C’est un appareil que tu places entre l embouchure et la trompette et qui est réglable avec un ressort. Ça permet de t’entraîner à moins mettre de pression et à contrôler ta colonne d’air.

C’est pas simple, mais ça permet d’avoir une meilleure endurance et de ne pas se froisser les lèvres ;)

Lyam
Messages : 2
Enregistré le : 06 mars 2024, 10:56
Contact :

Re: "Souffler à vide "

Message non lupar Lyam » 30 mars 2024, 23:28

Nps : je ne connaissais pas mais je vais me renseigner tout de suite !
Merci pour le tuyau

rico
Messages : 343
Enregistré le : 16 déc. 2012, 10:16
Localisation : nantes
Contact :

Re: "Souffler à vide "

Message non lupar rico » 09 avr. 2024, 20:02

Bonjour Lyam,

Je me permets de glisser en lien une vidéo que j'ai tournée pendant le confinement.
https://youtu.be/nS63BZf7WbM?si=q2n5h-ceKoHbpFNW
Il est possible que tes problèmes soient plus liés à ta compréhension de la production du son, car se baser sur le buzz cause très souvent des tensions inutiles, en découlent des problèmes de son, d'endurance et de tessiture.
Bon courage,
Éric

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 47 invités