Vibrato

Tout ce qui concerne la pratique des cuivres : la respiration, le masque, la concentration, les méthodes, etc.

Sylvain974
Messages : 73
Enregistré le : 04 avr. 2019, 22:40
Contact :

Vibrato

Message non lupar Sylvain974 » 13 mai 2019, 22:46

Maintenant que j'arrive à tenir des notes régulières en intensité sur plusieurs dizaines de secondes, j'aimerais faire vibrer tout ça.
J'ignore si un bugle permet ces techniques car je trouve facilement des morceaux avec trompette vibrante, alors que le bugle semble se jouer plus "plat".
L'exemple d'effet que j'ai en tête vient d'une hanche de sax... Bechet nottament.

J'ai lu sur ce forum et ailleurs quelques techniques:
- ouverture des lèvres,
- travail du diaphragme
- ouverture de la gorge (larynx)
- mouvements de la main droite sur les pistons
- etc.

Quelles sont les toutes les techniques possibles et valables? Leurs avantages et limites ? Comment ça se travaille ?
Est-ce possible de contrôler totalement l'amplitude et la vitesse des variations, lentes ou très rapides comme au sax ? Sur toute la tessiture ?

rico
Messages : 280
Enregistré le : 16 déc. 2012, 10:16
Localisation : nantes
Contact :

Re: Vibrato

Message non lupar rico » 16 juin 2019, 16:28

Salut Sylvain,

Il y a deux façons de faire vibrer un son, avec la main ou avec la mâchoire.

Personnellement, j'utilise la deuxième, en suivant les conseils de Bobby Shew. Je l'ai travaillée en commençant par des mouvements lents,et en prononçant ou-a-ou-a-ou-a etc... de façon rythmée, et de plus en plus vite.

Bonne journée,
Eric

Sylvain974
Messages : 73
Enregistré le : 04 avr. 2019, 22:40
Contact :

Re: Vibrato

Message non lupar Sylvain974 » 17 juin 2019, 21:39

Merci Eric, j'avais besoin d'être orienté vers une technique à travailler en priorité.
Un petit soucis nerveux m'oblige à me concentrer pour tenir la trompette sans trembler et ne pas faire de vibrato hors contrôle.
Je vais donc consulter la référence de B. Shew pour la machoire particulièrement, et. faire comme vous dites.
Par chance, cela recoupe la référence que vous proposez pour répondre au sujet 'transverse'.
La respiration, c'est la Rome en terre des trompettistes, tous les chemins y mènent à ce que je constate.

Par curiosité, j'ai un peu exploré toutes les pistes, donc les mauvaises par la même occasion.
J'ai constaté qu'en synchronisant des contractions du 'diaphragme' avec l' ouverture de la gorge j'obtienais une forme de vibrato avec des ondulations pouvant être très (trop) marquées.
En quoi ceci n'est pas une bonne technique pour le vibrato ?
Est-ce que ce 'mouvement synchronisé' est utile pour un autre effet ?

rico
Messages : 280
Enregistré le : 16 déc. 2012, 10:16
Localisation : nantes
Contact :

Re: Vibrato

Message non lupar rico » 17 juin 2019, 21:56

Bonsoir Sylvain,

Je vais commencer par une petite aparté, mais perso, je ne considère pas la respiration comme étant LE point central du jeu de trompette! ;) :) Je n'en ai parlé uniquement que parce que la question était posée, mais à part cela, je n'y fais allusion que lors de mes masterclasses ou bien face à de grands élèves, très rarement donc.

Concernant le vibrato, outre l'inexactitude physiologique (le diaphragme ne sert à rien sur l'expiration), créer des tensions au niveau de la gorge me semble contre-productif dans le jeu de trompette, quel que soit l'effet recherché.Outre le mouvement de la mâchoire que j'ai pour ma part adopté, les anciens se servaient aussi beaucoup de la main, un peu comme les violonistes. Maurice André utilisait un mix des deux.

Eric

ps: on peut se tutoyer si vous voulez ;) :)

Sylvain974
Messages : 73
Enregistré le : 04 avr. 2019, 22:40
Contact :

Re: Vibrato

Message non lupar Sylvain974 » 18 juin 2019, 11:05

Ok Eric, je te comprends par le 'ressenti'. Tu as remarqué que je met des guillements quand je sais que mon expression est vague ou que j'abuse du langage, ce qui m'arrive souvant pour parler de trompette ;)

La tension, c'est évident maintenant que tu m'en parles, j'ai réessayé de moduler le flux d'air comme je l'ai decrit et t'as raison, ça demande une véhémence exagérée et voilà l'effort et la tension que ça mobilise dans la gorge! Il m'a suffit d'essayer de poser une gamme pour me rendre compte que dès le haut medium ça devient sport, et clairement très difficile dans l'aigu. J'aime bien être sûr de ce que je ne dois pas faire, c'est clair et motivant pour avancer sur autre chose :)

J'adopte donc ta méthode. Bobby Shew en guise de garde-fou. Merci.

rico
Messages : 280
Enregistré le : 16 déc. 2012, 10:16
Localisation : nantes
Contact :

Re: Vibrato

Message non lupar rico » 18 juin 2019, 13:47

Tu sais, Sylvain, je n'ai vraiment aucun problème avec les images ! ;) c'est juste qu'il y a tellement de pseudos-profs qui balancent des faussetés qu'il me semblait nécessaire de préciser ... voilà ! :) :) :)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités