Choix d'instrument

Tous les sujets concernant nos instruments. La trompette n'est bien-entendu pas le seul instrument de cuivre ! Tuba, cor, trombone, euphonium, tout y passe !

Lagmax
Messages : 1
Enregistré le : 28 mars 2020, 23:07
Contact :

Choix d'instrument

Message non lupar Lagmax » 28 mars 2020, 23:21

Salut à tous,

Je me suis inscrit parmis vous car depuis quelques années, l'envie de me mettre à la Trompette me taraude.
J'ai déjà testé le saxo sur quelques mois et, qui pourtant ayant toutes les faveurs de mon ouïe, aura eu raison de ma motivation pour des raisons diverses. Le choix du saxo s étant surtout fait pour le "confort" de mon entourage.

Je pars avec quelques désavantages : ma chérie est pas "fan" du son de la Trompette et aucun prof dans ma ville où a proximité. Le conservatoire, on oublie car les places sont réservées aux enfant.

Est ce que le choix de franchir le cap sera une fois de plus un "suicide" musical ?

Concernant le répertoire, je suis très jazz / blues / classique. Je ne m inquiète pas de l'étendue à partir de un certain niveau mais lorsque vous avez débuté, avez vous ressenti une frustration du répertoire de la trompette ? ( Le saxo est assez présent dans la musique populaire alors j ai pas trop eu de soucis mais la trompette est plus élitiste non ? )

Merci à vous ;)

Voltrane
Messages : 61
Enregistré le : 14 juil. 2013, 07:39
Contact :

Re: Choix d'instrument

Message non lupar Voltrane » 29 mars 2020, 08:11

Bonjour,
Élitiste? Je ne crois vraiment pas. Par contre la dimension physique est beaucoup plus importante qu’avec un saxophone ou probablement qu’avec tout autre instrument et à mon avis la frustration est là. Pour un sax ou un piano l’aigu c’est juste une question de doigté. Vous verrez ce qu’il en est avec la trompette.
Pour l’entourage, il existe des sourdines dont la Silent Brass de Yamaha qui permet de presque s’entendre normalement avec un casque. Évidemment pas l’optimum mais en cette période de confinement je me bénis d’en avoir une.
En ce qui concerne le suicide, le vrai suicide me paraît de ne pas faire ce qu’on a envie de faire. Il faut être motivé pour travailler l’instrument.
Par contre sans prof ça c’est un vrai problème compte tenu des spécificités de l’instrument.
Bon courage.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités